Twiggy Matiwana

Twiggy Matiwana

Biographie :

« L’homme à la bicyclette »

Ntombozuko « Twiggy » Matiwana a réalisé un certain nombre de films pour étudiants Speak and hear no evil, son film sur la violence faites aux femmes, a été sélectionné aux Encounters Documentary Film Festival 2013. En 2014, son court métrage Waterless flower était parmi les finalistes du festival espagnol We Art Water qui focalise son attention sur l’eau et les besoins de base dans le monde. En 2015, Twiggy écrit et réalise l’homme à la bicyclette, son premier court métrage de fiction dans le cadre d’un programme d’appui aux jeunes cinéastes : « youth filmmaker project », lancé par Ramadan Souleyman (réalisateur de Zulu love letter entre autre, venu à Angers en 2005). Ce film a été primé au FESPACO 2017.