L'association

Actualités

Prix du Jury Jeune – long métrage

L’île de Perejil, d’Ahmed Boulane

Les 9 membres du jury jeune ont nominés le film d’Ahmed Boulane comme meilleur long métrage de cette 16e édition.

Prix des Jurys court métrage

 L’arbre sans fruit, d’Aïcha Macky

Aïcha Macky a été récompensée de deux prix lors de la soirée de clôture : le prix du Jury Jeune court métrage et le prix du Public court métrage.

 

Prix Jury du public – long métrage

Wallay, de Berni Goldblat

Le public a voté pour Wallay lors de cette 16e édition du festival.

 

 

Cinémas et Cultures d’Afrique est une association loi 1901 née en 1992. Elle est l’héritière de l’association Tohu Bohu créée en 1987. Cinémas d’Afrique c’est une histoire de coeur avec l’Afrique; une envie de communiquer cette curiosité pour un continent vaste et plein de richesses humaines et artistiques.

Spectacle Cultures d'Afrique

Elle organise le festival Cinémas d’Afrique qui a lieu tous les deux ans à Angers au printemps. Une grande fête autour du cinéma!

L’association s’intéresse également à la question de la diffusion des films en Afrique, en lien avec des professionnels du cinéma du continent. De novembre 2009 à avril 2011, elle a notamment participé à la mise en place d’un réseau de professionnels d’Afrique de l’Ouest : le Film Afrique Réseau. Ce projet « mise en réseau de distributeurs et de diffuseurs sur le Burkina Faso, le Mali, le Sénégal et la France » a été mis en œuvre avec le soutien du Programme ACPFilms.

 

Cinémas et Cultures d’Afrique c’est aussi un centre de ressources avec des expositions et des documents sur les arts et les cultures d’Afrique : photos, livres, vidéos …consultables sur place.

Tout au long de l’année l’association propose des conférences pour mieux connaître les Cultures d’Afrique ; et des formations destinées aux professionnels de l’éducation, aux travailleurs sociaux.

L’association Cinémas et Cultures d’Afrique a lancé en mars 2012 un troisième appel à Projet Bled à destination des jeunes (16-30 ans) et en particulier des jeunes issus de l’immigration africaine. Il s’agit de leur donner l’opportunité de s’exprimer sur leur rapport à l’Afrique, leur rapport au « Bled ».