Cérémonies d’accueil

Dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, quand une personne arrive quelque part, on lui offre de l’eau. Dans un contexte de fête, le griot fera même les louanges de la personne qui entre dans la cour. Au Maghreb, on offrira plutôt du lait et des dattes. D’où l’idée de marquer l’arrivée des invités du festival par des cérémonies d’accueil, qui seront autant de moments conviviaux pour célébrer leur venue à Angers.

> Du lundi 11 au samedi 16 avril. Salle Chemellier. Entrée libre.

  • Soirée d’ouverture

Maâlem Hassan Boussou : musique gnawa du Maroc

La musique et la danse gnawa sont transmises et pratiquées au sein de confréries, autour d’un maître musicien, le maâlem. C’est un genre qui se distingue par l’utilisation de rythmes envoûtants qui conduisent à la transe, auxquels on prête des vertus thérapeutiques. Les rituels gnawa portent une part de mystère, et les entrées aux soirées thérapeutiques sont confidentielles ! c’est donc un art d’initié, pratiqué au Maroc mais aussi dans les autres pays du Maghreb. L’origine de cette pratique serait liée à l’arrivée de populations subsahariennes dans la région.

Hassan Boussou, né à casablanca, a été éduqué selon les préceptes de la tradition gnawa par son père, le regretté Maâlem Hmida Boussou. Le répertoire traditionnel reste la source principale d’inspiration de Hassan Boussou. Il s’enrichit également de la présence de musiciens qui apportent des sonorités occidentales. Il se positionne comme une personne soucieuse de nous faire découvrir sa culture, de nous la raconter teintée du regard qu’il porte sur le monde de la diversité musicale.

> Mardi 12 avril à 20 h. Centre de congrès.

  • Parade musicale

Maâlem Hassan Boussou

Maâlem Hassan Boussou fera vibrer le centre-ville d’Angers avec une parade de fête.

> Mercredi 13 avril. Départ à 14 h place Mondain-Chanlouineau (près de Fleur d’eau).

(Credit : Algo)


  • Repas convivial

Découverte des saveurs d’Afrique

Repas avec des spécialités d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb avec Issa dioum, dior Sall, Fatima Ragui et les élèves du CAP « agent polyvalent de restauration » du lycée professionnel de la Roseraie.
Bonne humeur, convivialité, parfums et couleurs !

> Samedi 16 avril à partir de 11 h 30. Salons Curnonsky.

  • Soirée de clôture

Compagnie Punta Negra : musique et danse du Congo

Compagnie créée en 1991 à Pointe-Noire, suite à des ateliers théâtre. Les membres de la compagnie manient aussi bien la percussion que le mime, le chant ou le théâtre. Ils ont participé à de nombreux festivals et proposent des formations dans toute l’Europe, pour faire connaître davantage l’imaginaire, la créativité de leur pays. Un groupe à l’énergie unique, animé par une envie de partager à tout va ! de quoi illustrer les propos de Tchicaya u Tam’si : « Nous, congolais, sommes un peuple d’ambianceurs ! »

> Samedi 16 avril à 20 h. Centre de congrès.