Jeudi 24 janvier 2013, 20h30

L’or blanc

Un film d’Adama Sallé

Burkina Faso, 2010, VOSTF, 20 min

Deux frères, fils d’agriculteur, sur leur route pour l’Europe, n’échappent pas à la rigueur du désert : Baba succombe de soif. Ado l’enterre selon les rituels du pays, en digne fils du Burkina Faso.

Un cri de révolte contre l’absurdité d’un système agricole qui piétine les paysans du continent.

 

La cri de la mer

Un film d’Aïcha Thiam

Sénégal, 2008, VOSTF, 26 mn.

Yaye Bayam Diouf, habitante de Thiaroye, a perdu son fils en mer, parti pour l’Europe en pirogue.

Pour réagir à cette tragédie, elle a créé un collectif de femmes qui s’entraident et qui sensibilisent les jeunes sur les dangers du départ.

 

Projection gratuite suivie d’une discussion

Entrée libre

Espace Culturel de l’Université d’Angers

4 Allée François Mitterrand, 49100 Angers