Cinémas et cultures d’Afrique tient à proposer pour chaque festival une programmation en direction de ses plus jeunes spectateurs. En famille, avec l’école ou le centre de loisirs, il est important d’éveiller la curiosité de chacun à des formes variées de cinéma, qui parlent du monde et aussi de découvrir les cultures d’Afrique. Le voyage vers les cinémas et cultures d’Afrique, curieux, surprenants, rares, sera sans aucun doute riche en découvertes !
Pour cette 14e édition, deux programmes : les plus petits se sont laissés porter par le conte et ses histoires originales à travers deux courts métrages ; les plus grands quand à eux ont suivi des personnages atypiques à travers deux récits d’itinérances.
En parallèle des séances de cinéma, ils sont aussi allés à la rencontre d’artistes, de voyageurs et bien évidemment des réalisateurs, l’occasion de découvrir une autre Afrique : une Afrique vue d’Afrique.

Du lundi 15 au samedi 20 avril 2013, deux programmes le matin pour les scolaires, groupes et familles, par niveau au Cinéma Gaumont Variétés.


Laissez-vous conter l’Afrique !

Ciné-conte

A partir de la Grande Section Maternelle

Séances du lundi 15 au samedi 20 avril à 9 h 45 – durée 1h

Le chasseur et l’antilope – Narcisse Youmbi,
Animation (dessin animé) / Cameroun / 2011 / 17′ /VF

Via ce conte camerounais, Papa Nzenu, griot, nous narre l’histoire d’un chasseur, qui un jour, tombe sur un gibier un peu particulier : une antilope qui parle ! Cette dernière le convainc alors de ne pas la tuer, en échange de quoi elle lui offre deux œufs magiques, mais sous certaines conditions !

Cette histoire inspirée d’un conte traditionnel du Cameroun est adaptée à l’écran par un jeune illustrateur Camerounais, dans un style rythmé et coloré. Un récit qui montre comment la tradition défend une relation juste de l’homme à la nature.




L’enfant terrible – Kadiatou Konaté
Animation (Marionnettes) / Mali / 1993 /12′ / VF

Au Mali, nait un jour un enfant terrible, qui parle, mange et marche le jour de sa naissance. Il part à la recherche de son frère ainé, retenu dans un village voisin, afin de l’entrainer dans son voyage et ses méfaits ! Car l’enfant terrible porte bien son nom, il fait fi des us et coutumes et suit sa route comme il l’entend !

Cette histoire, pleine de péripéties, est inspirée d’un récit de la tradition orale africaine.


Des contes par une conteuse du Maghreb. 30′

Une rencontre qui mêle des récits d’Afrique de l’ouest et du Maghreb.

Sarah El Ouni, conteuse franco-tunisienne, vous emmène à la découverte des contes africains durant la séance jeune public « programme 1 ».

Conteuse-comédienne, elle a créé la compagnie Omi Sissi en 2009, au carrefour de l’interculturalité franco-tunisienne dont elle est issue. La compagnie Omi Sissi allie la théâtralité de la parole à une recherche artistique entre tradition orale et création contemporaine.


Scolaires et groupes, sur inscription au 02 41 20 11 66 auprès d’Eloïse Ladan
–> A partir du 18 février, du lundi au jeudi : 9h30h-12h30 ; 14h30-17h30.
3,50 euros la séance par élève / gratuit pour 2 accompagnateurs / Pass « Classe » et « Ciné » acceptés.




Prenez votre billet pour l’Afrique !

A partir de la 6ème

Séances du lundi 15 au samedi 20 avril à 9 h 30 – durée 2h

Garagouz – Abdenour Zahzah,
Fiction / Algérie / 2010 / 24′ /  VOSTF

Mokhtar est marionnettiste. Avec son fils, Nabil, il parcourt la campagne algérienne pour donner des spectacles. Ce jour-là, ils se rendent dans une école, mais leur parcours est semé d’embûches : ils ne font pas que de bonnes rencontres !

Leur inventivité et leur imaginaire viendront à bout des difficultés. De la poésie et de la volonté naît l’espoir… Un film tout en métaphores, à l’image très travaillée, pour dénoncer les blocages du pays.


TGV – Moussa Touré
Fiction / Sénégal / 1998 / 90′ / VF

Du Sénégal à la Guinée, le « car-rapide » embarque ses passagers, des personnages types de la société sénégalaise, dans une aventure pleine d’imprévus : une dizaine de téméraires tentent le voyage malgré la révolte des Bassaris à la frontière. La traversée est menée par Rambo,  pilote de choix, et son second Demba.

Le réalisateur mène son TGV avec humour et vivacité, croquant au passage quelques belles figures du Sénégal et leurs relations. De prestigieux acteurs du pays sont de l’équipe, contribuant aux éclats populaires du film.


Scolaires et groupes, sur inscription au 02 41 20 11 66 auprès d’Eloïse Ladan
–> A partir du 18 février, du lundi au jeudi : 9h30h-12h30 ; 14h30-17h30.
3,50 euros la séance par élève / gratuit pour 2 accompagnateurs / Pass « Classe » et « Ciné » acceptés.