Artiste chercheur, créateur de costumes

Kandiura est un créateur solidement enraciné dans la culture mandingue. Il est né à Karanguimbé au Mali, et vit actuellement à Bamako. Il se présente comme « artiste-chercheur ». Depuis 1978, il mène un travail de recherche et de création sur une technique très ancienne à base d’argile « le bogolan ».

C’est l’un des tout premiers artistes contemporains à s’emparer de cette technique. Il expose dans le monde entier : USA, France, Cuba, Suisse, Mali, Burkina Faso, Nigéria, Japon… Créateur de mode, Kandiura s’est aussi fait connaître dans le monde du cinéma comme créateur de costumes, en particulier pour les films de Cheick Oumar Sissoko et Adama Drabo. En 1995, il a reçu le prix du meilleur costumier pour le film « Guimba, le tyran » au Fespaco (Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou).




Pour cette édition, nous avons demandé à  Kandiura Coulibaly s’il pouvait témoigner de son expérience d’artiste. Et aussi du lien à la terre, à la nature que l’on trouve dans la culture manding, un lien fort qui nourrit son travail. Il intervient donc autour de causeries sur le thème du développement durable pour le jeune public.

Le tout public est également invité à rencontrer Kandiura, Tour Saint Aubin, lieu aménagé pour l’occasion, autour de ces causeries, le samedi  (Confère programme Jeune Public)


20 avril de 10 h à 18 h entrée libre


« Bouquet de peuples et de cultures. Le Mali selon Kandiura Coulibaly »

Nous avons par ailleurs proposé à Kandiura d’exercer ses talents de créateur pour réaliser un costume, présenté à l’ouverture du festival dans la mise en scène « Bouquet de peuples et de cultures. Le Mali selon Kandiura Coulibaly ». Ce costume sera réalisé avec la collaboration de couturières angevines, de l’association Passerelle.

Est-il de meilleur échange que la réalisation en commun d’une œuvre, d’un fruit de l’imaginaire d’une autre culture ? Cette collaboration promet d’être riche : elle permettra à chacun, par le concret d’approcher une autre culture.

Un grand merci à Kandiura pour ces trésors d’imagination, à l’association Passerelle et aux couturières qui participent à l’aventure !

mardi 16 avril ❙ 20h ❙ Centre de Congrès