Le jardin «Diversité une richesse à cultiver» : la diversité bel et bien cultivée

Au cœur de la ville, devant le Grand théâtre, du 23 au 31 mai 2015, festivaliers, invités ont eu rendez-vous dans ce jardin valorisant la richesse de la diversité. 10 jours pendant lesquels la place a été littéralement transformée, en devenant un carrefour végétal, poétique, sur la question de la diversité. A l’origine de ce jardin, le souhait de traiter de la question de la diversité de manière positive, en faisant le parallèle entre la diversité végétale et la diversité culturelle.

gggggggggggg

Stitched Panorama

 

Puis il y a eu la rencontre entre une diversité de structures, qui ont souhaité mener ce projet porteur de sens, au départ sans budget, et qui ont fait le pari que ce jardin pouvait sortir de terre si chacun s’y impliquait. Cinémas et Cultures d’Afrique, le lycée de Pouillé, l’association Melting paysage, Agrocampus Ouest ont donc mobilisé leurs compétences, leur savoir faire, les bénévoles, les étudiants et lycéens, leurs réseaux, leur matériel,…. et beaucoup de temps. Il y a eu pas moins de 7 journées de chantiers depuis janvier avec à chaque fois une vingtaine de personnes de tout parcours, toutes origines (retraités, étudiants, jeunes en recherche d’emploi, apprentis, actifs,…) de tous les quartiers pour fabriques les bacs, mettre en culture les plantes qui allaient composer le jardin, faire le suivi,… Le montage du jardin lui-même a mobilisé 12 jeunes du lycée Saint Aubin la Salle, 70 jeunes du lycée de Pouillé, une trentaine de bénévoles pour lesquels l’expérience a été forte.

ggggggggggggg

026

Le jardin a été possible grâce à la générosité d’une trentaine d’entreprises du végétal qui se sont mobilisées pour donner la fourniture nécessaire à ce projet. La ville d’Angers a accompagné techniquement le projet et a mis à disposition une quinzaine de palmiers. Des relations se sont tissées, le travail mené ensemble a créé une belle dynamique…et la fierté d’avoir réalisé un jardin porteur de valeurs positives au cœur de la ville. Une aventure humaine extraordinaire. Pendant toute sa durée, le jardin a été un lieu d’échanges. La forme du jardin, les thématiques qui le traversaient, son aménagement, les bancs et chaises, les plantes présentes créeraient une atmosphère magique qui donnait envie de s’y arrêter, de prendre le temps, de contempler la diversité végétale, d’échanger.

`

104

gggggggggg

Les temps d’animation autour de la question de la diversité ont ponctué la vie du jardin : inauguration du jardin le 23 mai, petits rapprochements musicaux entre musiciens de différentes cultures sur 3 soirs, ateliers mouchoir de tête pour les hôtesses du Grand Théâtre, installation autour du voyage des mots, cérémonie d’accueil des réalisateurs venus jusqu’à Angers….une très bonne fréquentation pour ces rendez-vous, avec une belle diversité de public. Des moments festifs et joyeux valorisant la diversité, durant lesquels le plaisir d’être et de parler ensemble était perceptible.

ggggggg

gggggggg

lllllllll

189Les retours du public, des festivaliers, des réalisateurs, des scolaires, des riverains, des commerçants ont été très positifs :

«Jardin éphémère qui par sa singularité marquera les esprits, jardin, qui le temps d’une discussion ouvrira les esprits…Merci !» Vincentia, programmatrice cinéma.

«Voilà ce qu’on peut rêver existe sur cette place magnifique : tout y est : regard, écoute, partage de paroles, bref le bonheur (…) merci mille fois» Gaëlle, festivalière.

« Très belle animation colorée, gaie, en plus tournée vers la diversité et l’ouverture vers les autres ! l’animation végétale (…) est superbe. Bravo ! » Un commerçant.

ggggggggggggg

Le jardin en quelques chiffres

Plus de 4000 plants

Plus de 300 espèces végétales différentes

7 journées de chantier avec une vingtaine de bénévoles

Une semaine de montage avec la participation d’une trentaine de bénévoles et d’environ 75 élèves de Pouillé, 12 élèves de Saint Aubin la Salle.

Une trentaine de partenaires

Fréquentation du jardin

Inauguration le 23 mai 2015 : environ 400 personnes

Cérémonie d’accueil des réalisateurs : environ 150 personnes

Animations musicales : Bouine Bouzine : environ 200 personnes

Koréduga : environ 450 personnes

Yédélé : environ 200 personnes

Visites par les scolaires : environ 1.000 élèves

Atelier mouchoir de tête : une trentaine de personnes

Une soixantaine de commentaires dans le livre d’or

Environ 20.000 personnes se sont arrêtées au jardin. 190.000 personnes y sont passées.

 

080