Ateliers professionnels


En tant que festival, Cinémas et Cultures d’Afrique cueille les fruits que sont les films. Il nous faut donc nous intéresser à la santé de l’arbre, à savoir la diffusion et la distribution de films en Afrique.

L’association s’est donc positionnée sur la question de la diffusion en s’appuyant sur les liens étroits entretenus avec les professionnels d’Afrique. Etant entendu qu’il n’est pas question de pratiquer la substitution (faire les choses à la place des gens) ni de fournir des modèles à suivre. Ces ateliers sont, pour chaque professionnel participant au festival, l’occasion :

  • d’améliorer son niveau d’information, en particulier sur les questions de la diffusion des films d’Afrique, rarement évoquée,
  • d’évaluer les enjeux en fonction de la diversité des situations, les difficultés et les évolutions,
  • d’échanger avec des professionnels d’autres pays d’Afrique et européens, de confronter les points de vue,
  • de renforcer les contacts internationaux, favorables aux collaborations futures.
  • Depuis 2009, Cinémas et Cultures d’Afrique participe à la mise en place d’un réseau de distributeurs, de diffuseurs de films et d’exploitants au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal : le Film Afrique Réseau (FAR)*.

    * Ce projet « mise en réseau de distributeurs et de diffuseurs sur le Burkina Faso, le Mali, le Sénégal et la France » est mis en œuvre avec la contribution financière de l’Union Européenne (9e FED) et le concours du Groupe des Etats ACP.

En savoir plus sur les actions professionnelles >>

2013

Table ronde : « quelle distribution pour les films d’Afrique sur le continent »

Les réalisateurs ont été invités à partager leur expérience de la distribution dans leur pays respectifs. Selon les pays la question de la distribution et de la diffusion ne se pose pas du tout dans les mêmes termes.

Un tour d’horizon sur la situation de chaque pays a été proposé en évoquant plus particulièrement la situation du Kenya et du Maroc.

2011

L’atelier professionnel : « Etats des lieux de la diffusion et de la distribution des films en Afrique ».

Vendredi 15 avril matin.


2009

Diffusion commerciale des films en Afrique de l’Ouest avec la mise en place d’un réseau de distributeurs : quels outils, quelles démarches ?
Intervenant : Khalilou Ndiaye, du Groupe Image et Vie, exploitant de salle et distributeur de Dakar, au Sénégal


2007

La diffusion des films avec les outils numériques
Intervenants : Yves Delacroix, Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle, Paris, Mumini Kelani, producteur Lagos, Nigeria.


2005

Les évolutions et perspectives à l’échelle du continent
Intervenants : Eliane Dabire, FESPACO, Ouagadougou, Burkina Faso, Ibrahim Letaïef, producteur, Tunis, Tunisie, Nakaï Matema, productrice Harare, Zimbabwe.


2003

L’émergence d’un réseau de distribution en Afrique de l’Ouest
Intervenants : Khalilou Ndiaye, distributeur, Dakar, Sénégal.


2001

La reconquête des publics
Intervenants : Khaled el Hagar, réalisateur, Égypte, Michel Amarger, journaliste, critique RFI.


1999

Les relations entre réalisateurs, distributeurs et exploitants

Intervenants : Lassane Badiel, exploitant Burkina Faso, Bokar Fofana, distributeur, Mali, J.M. Teno, Guilde des Cinéastes Africains, Cameroun.


1997

Le point sur la distribution et l’exploitation en Afrique de l’Ouest.
Intervenants : Sanata Tahita, exploitante, Ouagadougou, (Burkina Faso), Moktar Ba, producteur, Dakar (Sénégal), Sanon Sanogo, distributeur, Bamako (Mali).


1995

La presse spécialisée et la critique
Intervenants : Clément Tapsoba, journaliste critique Ecrans d’Afrique, Abderrahmane Sissako, réalisateur.


1993

La distribution en France et en Europe
Intervenants : M. Schmitt, Directeur des ventes, société Gaumont, C.E. Poiroux, Europa Cinéma.


1991

Droit du cinéma, les grandes règles juridiques autour de la diffusion
Intervenant : Anne Judith Lévy, avocate spécialiste cinéma.